La conquête des Terres de Neetud Maha
Bonjour étranger, tu vas bientôt devoir faire un choix.
Sauveras-tu l'équilibre entre la Lumière et l'Ombre ou préféreras-tu mettre un terme à leurs actions basses ? À toi de choisir, mais avant cela, je te conseille de lire les règles et de consulter le livre de l'Histoire.

La conquête des Terres de Neetud Maha


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Projet abandonné... désolé pour la gêne occasionnée

Partagez | 
 

 Un mage du feu [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Machiavel
Fils du Chaos
Fils du Chaos
avatar

Messages : 53

Feuille de personnage
Race:
Vie:
25/25  (25/25)
Niveau: 1

MessageSujet: Un mage du feu [Libre]   Jeu 28 Jan - 23:19

Machiavel, du haut de la montagne de feu, contemplait la pleine lune sous la lueur rougeoyante d'un torrent de lave. Elle était rouge, cette lune, le sang avait coulé à flot, la dernière incursion Inquisitorial s’était révélée être un échec cuisant.
Il s'ennuyait, il s'ennuyait même à mourir. Le maleficien, assit sur le cadavre d'un Inquisiteur, se leva, et traîna le corps sans vie jusqu'à une stèle de pierre, couverte de sang séché, cette dalle imposante était le lieu de sacrifice du maleficien. Cette nuit, il allait verser le sang des Pures afin que la montagne Ardente ne cesse de brûler. En tant que mage du feu ainsi que du sang, il plongea sa main jusqu'au corps froid de l'humain, il arracha le cœur et après l'avoir contemplé un long moment -Dieu, que se rouge était beau- Il le serra dans sa main jusque-là le détruire. Soudain, Le sang restant dans le cadavre jaillit des veines de celui si jusqu’à former une orbe rouge, reflétant les rayons menaçants des onde ardentes. Machiavel résista à l’envi d’en boire quelques gorgées, si la montagne s'éteignait, il lui faudrait plus d’un an pour la rallumer seul... D'un geste de la main, il envoya l'orbe dans un puit. Un bruit sourd retentit, puis la terre trembla, le torrent de lave se mit à déborder à la plus grande joie de Machiavel, un cri cependant lui ramena a la réalité. Il s'approcha, là un Inquisiteur, une jambe cassée, rampait pour s'éloigner du flot de lave qui montait. Machiavel rie devant la scène.

-On avait le pas rapide pour venir me tuer, mais maintenant que tu te meurs, ton pas me semble bien lourd…

L'inquisiteur l'insulta des noms habituellement donnés aux démons, puis, sa jambe invalide commençant à chauffer au-delà des limites de son corps d'humain, il se mit à me supplier de l'aider: "Par pitié, aidez-moi!" hurla-t-il les larmes aux yeux. Machiavel cessa de rire. Et très sérieusement, il dit d'un ton lourd de sens :

-Et aurais-tu eu de la pitié si je me trouvais assaillit par la lave comme tu te trouves ? Quelle... Hypocrisie... Si l'on est pas près à mourir, on ne se bat pas.

L'inquisiteur cria quelques suppliques inutiles, Machiavel leva la main pour le faire taire, cette même main se mit à brûler et la lave s'éleva en une vague qui engloutit le corps plein de haine et de peur de l'inquisiteur.

-Ils sont tous pareils...

Machiavel retourna a la stèle puis descendit dans une grotte menant a une salle surchauffée creusée a même la pierre.

*Il faudrait que j'aille parler aux Morts et aux Lycans des agissements futurs de ces Inquisiteurs, j'ai du mal à saisir leur pensée profonde en venant m'attaquer dans ces lieux si peu propice à leurs lourdes armures, les peuple anciens de la grande île m'éclaireront peut être sur se que peuvent convoiter les humains dans cet endroit infernal...*

Il regarda la salle, une table immense ceint d'une dizaine de chaises, poussiéreuses, vestige d'un peuple ancien, possédaient des gravures retraçant le cycle sacrificiel de ce volcan. Machiavel, en tant que mage du feu, avait élu domicile ici, sans trop savoir de chose sur cet endroit, hormis que le feu qui en découlait était propice a son art. Son ancien peuple venait parfois dans cette montagne pourtant réputée abandonnée, et cela l'énervait, il venait de prendre la décision d'aller chercher les autres peuples, faute de connaissance personnelle.

Machiavel se dirigea vers un des murs à l'opposer de la salle, il un chercha une infractuositer où il envoya un souffle de feu : sans nul doute, ce lieu avait été créé par des gens vénérant la flamme infernal.

Un passage fut ainsi ouvert : accès donnant sur une immense bibliothèque, Machiavel avait lu tous les livres ici, mais rien ne mentionnait quoi que se soit que pourrai convoiter les Inquisiteurs. Mais une chose était différente cette fois : des traces de pas, et elles n'étaient pas humaines, étaient bien présentes. Machiavel sur ses gardes alluma toutes les torches à distance : rien, pas la moindre trace de personne ou autre créature vivante, pourtant, les traces ne ressortaient pas de la salle. Machiavel appela, un échos résonna et il attendit une réponse toujours sur ses gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Vador
Seigneur Vador
Seigneur Vador
avatar

Messages : 676

Feuille de personnage
Race: Sith/Cyborg
Vie:
84/84  (84/84)
Niveau: 3

MessageSujet: Re: Un mage du feu [Libre]   Dim 21 Mar - 14:39

Des bruits de pas furtifs résonnèrent sur les parois de pierres volcaniques, des grognements aussi. Des sons parvenaient aux oreilles du magicien chaotique, ils venaient de toutes les directions en même temps, l’écho rendait imperceptible l'origine de ces bruits.
Une ombre passa tout près de l'homme, si bien qu'il sentit un léger souffle chaud réchauffer son coeur, l'odeur d'une bête... Machiavel se retourna, mais la chose qui avait surgi de l'ombre n'était déjà plus là...

Dehors des bruits de combats se firent, des hommes criaient.

"Tuez la bête, mes frères..."

"Graor"

Des bruits des griffes de coups, d'épées, d'armure qui s'entrechoquaient terrifiaient apparemment les soldats qui se trouvaient à l'extérieur, ils essayaient tant bien que mal d'abattre un monstre...
Les cris de guerre étaient souvent coupés par des grognements ou des hurlements de douleur.
La bête était puissante, elle tenait en respect 6 soldats armés, et d'après les craquements des os qui lui étaient parvenus, Machiavel pouvait être certain qu'au moins 2 hommes avaient péri sous les coups de la bête. Elle les avait pris par surprise...

Neetud Maha'-._ __ ___ ___________


-> Le forum est pour l\'instant en travaux, tous les RPs sont arrêtés.
->Si vous avez des questions, n\'hésitez pas à me contacter.
Merci de votre compréhension
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tnm-rpg.forumactif.com
Machiavel
Fils du Chaos
Fils du Chaos
avatar

Messages : 53

Feuille de personnage
Race:
Vie:
25/25  (25/25)
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Un mage du feu [Libre]   Jeu 15 Avr - 19:07

Machiavel soupira, et dans sa lacitude, il ecoutait la longue symphonie que lui procurais les cris. Il se mit a marcher à pas lent vers l'origine du son et y vit la bete, haute de plusieur metre, qui dechiquetais des inquisiteur. Devant se flo de sang, machiavel siffla d'extase en ecartant les yeux. Une fois sont oeuvre achevais le loup se tourna vers moi et grogna puis chargea machiavel avec violence et animosité. Machiavel se mit a rire puis il ecarta des deux moins sa chemise afin que le loup vois sont torse, ornée du tatouage des Chaotique

- Cher Canidé, je suis un de vos confrere.

Machiavel leva une main, et le sang rependu se mi a leviter puis, une coupe apparu et Machiavel y deversa un peu de sang. Il bus de grande gorgée et le sceau noir sur sont torse sembla se remplir de liquide ecarlate.

- Je vois que vous etes prompt a massacré, mais que faite vous donc chez moi? Si vous cherchez quelqu'un, j'imagine que vous ne trouverai pas ici...

Machiavel jeta la coupe au loup afin qu'il boivent a sont tour, il tenta de la repousser d'un coup de patte, mais il traversa la coupe qui disparu en fumer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Vador
Seigneur Vador
Seigneur Vador
avatar

Messages : 676

Feuille de personnage
Race: Sith/Cyborg
Vie:
84/84  (84/84)
Niveau: 3

MessageSujet: Re: Un mage du feu [Libre]   Jeu 15 Avr - 19:46

Le loup l'avait pris pour un partisan de l'Inquisition, heureusement, c'était un frère du Chaos. Apparemment, son confrère avait lui aussi le goût du sang, bien qu'il en prenne de façon plus modéré. Il avait l'air intelligent, mais sa tenue dévoilait une certaine folie...

"Votre domaine ?!" S'exclama le loup d'un ton interrogateur.

"Ce n'est indiqué nul part comme votre demeure cher frère, vous devriez le faire indiquer."

Puis le loup décida de passer au présentation.

"Au cas, où vous ne m'auriez pas reconnu, je suis Rigikohus Hunt, Seigneur du Chaos et roi des Loups-Garous."

Il avait annoncé ses titres de noblesse avec supériorité et fierté, son héritage ne lui venait que d'une grande puissance, et d'une capacité à terrifier ses adversaires. Aucun sang royal ne coulait dans ses veines.

"Mais au fait, qui êtes-vous ?"

Le "canidé" avait volontairement oublié une question...

Neetud Maha'-._ __ ___ ___________


-> Le forum est pour l\'instant en travaux, tous les RPs sont arrêtés.
->Si vous avez des questions, n\'hésitez pas à me contacter.
Merci de votre compréhension
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tnm-rpg.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un mage du feu [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un mage du feu [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La conquête des Terres de Neetud Maha :: Les Terres de Neetud Maha :: La Grande Île :: L'ardent sans égal-
Sauter vers: