La conquête des Terres de Neetud Maha
Bonjour étranger, tu vas bientôt devoir faire un choix.
Sauveras-tu l'équilibre entre la Lumière et l'Ombre ou préféreras-tu mettre un terme à leurs actions basses ? À toi de choisir, mais avant cela, je te conseille de lire les règles et de consulter le livre de l'Histoire.

La conquête des Terres de Neetud Maha


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Projet abandonné... désolé pour la gêne occasionnée

Partagez | 
 

 Le Troubadour (SOLO)

Aller en bas 
AuteurMessage
Thane
Ombre fatale
Ombre fatale
avatar

Messages : 83

Feuille de personnage
Race: Extraterrestre
Vie:
16/16  (16/16)
Niveau: 1

MessageSujet: Le Troubadour (SOLO)   Dim 14 Fév - 17:49

Lorsque je vis enfin les toits de tuile et les murs de bois du village de bucherons, la neige me glaçait tout entier. Je me dépêchais d'en atteindre les premières chaumières et dans un dernier frisson de froid je pénétrais dans le petit village peu gardé, les quelques gardes me regardaient sans savoir que faire. Le saurien que je suis n'était pas fait pour les milieux froid. Mes armes bien cacher ne pouvaient pas même être vu par un homme averti. Je m'enfonçais désormais dans le camp qui semblait être un camp de bucherons. Quelques troncs étaient laissés à la neige ça et là, laissés par les bucheron surpris par la neige. Je m'approchais d'une chaumière et je frappais à la porte. Déjà je sentais la chaleur filtrée part les différents interstices que la porte laissait.

-Hého? Il y a quelqu'un? laissez moi me réchauffer de grâce, le froid m'assaille bien plus que prévu...


Hoho on dirait qu'un administrateur est passé par là, attention à l'orthographe Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Vador
Seigneur Vador
Seigneur Vador
avatar

Messages : 676

Feuille de personnage
Race: Sith/Cyborg
Vie:
84/84  (84/84)
Niveau: 3

MessageSujet: Re: Le Troubadour (SOLO)   Dim 14 Fév - 21:05

    Lionel un jeune bucheron jovial tout juste marié vivait paisiblement avec sa femme après s'être installé dans ce petit village, en même temps, le pauv' Lionel n'avait pas trop eut l'choix, ces salopiauds d'Inquisiteurs l'y avait forcé... Toutefois, il se plaisait dans ce village, il aimait sa femme et sa femme l'aimait, bientôt il aurait un fils qui assurerait sa descendance. Comme il le disait, les p'tits gars c'est important, c'est not'e futur ! Il était tranquillement assit près de la cheminée quand on toqua à la porte... Qui pouvait bien venir les déranger ? Une voix étouffée par la tempête de neige parvint à ses oreilles :

    "Hého? Il y a quelqu'un? laissez moi me réchauffer de grâce, le froid m'assaille.."

    Il ne pris pas le temps d'essayer de comprendre la suite, un étranger, et l'Lionel il n'aimait pas les étrangers ! Il prit sa hache pour accueillir le voyageur égaré, avec les loups qui rodaient dans le coin, mieux valait être prudent...

Quand il ouvrit la porte, il aperçut le visage encapuchonné d'un Sang-Froid, que pouvait-il bien faire si loin de ses terres, dans un tel froid ? Malgré ses craintes, il le fit entrer et l'amena près de la cheminée lui disant d'un ton à la fois chaleureux et méfiant :

"Bonjour mon bon monsieur, que venez vous faire si loin d'vos terres, c'est pas bon de sortir par un tel temps !"

Neetud Maha'-._ __ ___ ___________


-> Le forum est pour l\'instant en travaux, tous les RPs sont arrêtés.
->Si vous avez des questions, n\'hésitez pas à me contacter.
Merci de votre compréhension
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tnm-rpg.forumactif.com
Thane
Ombre fatale
Ombre fatale
avatar

Messages : 83

Feuille de personnage
Race: Extraterrestre
Vie:
16/16  (16/16)
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Le Troubadour (SOLO)   Dim 14 Fév - 21:24

Je me frottais vigoureusement les mains près du feu. Puis une fois le froid grandement atténué, je répondis à mon hôte.

- Merci de votre hospitalité. Mon nom est Thane et je suis un troubadour. Je me rend par delà les terres sauriennes à la recherche d'oreilles pour m'entendre et d'yeux pour me voir. En tant que Saurien, le froid m'a pris au dépourvu, mes terres d'origines sont plus chaudes qu'ici. J'ai eu la chance de trouver votre village....

Je vis autour de moi les haches et les meubles en bois, une famille de bucheron

- Vous êtes bucheron je me trompe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Vador
Seigneur Vador
Seigneur Vador
avatar

Messages : 676

Feuille de personnage
Race: Sith/Cyborg
Vie:
84/84  (84/84)
Niveau: 3

MessageSujet: Re: Le Troubadour (SOLO)   Dim 14 Fév - 22:07

    Aparemment le pauv' p'tit Sang-Froid était affaiblit par ce froid, et il s'était vite fait de réchauffer sa peau verte et gelée. Il s'était ensuite présenté, un troubadour ! Un vrai, une bonne surprise pour sa femme qui se reposait, ce troubadour pourrait chanter son amour et ... Oh oui, c'était une très bonne idée, mais... Non le troubadour ne les ferait pas payer, il l'hébergerait en échange. Lionel était tout fier de son plan et de suite demanda au dit Thane de préparer une chansonnette pour sa bonne p'tite femme.
    Pendant ce temps, Lionel préparerait à manger et pendant le repas, le chanteur et conteur d'histoire pourrait les distraire et les amuser.
    Lionel voyait déjà ses rêves se réaliser... Le lézard accepterait-il la proposition, si non, Lionel se fâcherait et le jetterait dehors, ça lui apprendra la politesse au moins !

Neetud Maha'-._ __ ___ ___________


-> Le forum est pour l\'instant en travaux, tous les RPs sont arrêtés.
->Si vous avez des questions, n\'hésitez pas à me contacter.
Merci de votre compréhension
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tnm-rpg.forumactif.com
Thane
Ombre fatale
Ombre fatale
avatar

Messages : 83

Feuille de personnage
Race: Extraterrestre
Vie:
16/16  (16/16)
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Le Troubadour (SOLO)   Dim 14 Fév - 22:22

J'écoutais sa proposition, étrange, puis d'un air de poète lui déclara dans un sourire:

-Mais enfin, monsieur... La chanson que votre femme aimera le plus ne sera jamais de moi, mais d'ici...

Je pointais alors de mon doigt le coeur du bucheron.

-Dites à votre femme a quel point vous l'aimez et a quel point elle compte pour vous. Aucun troubadour ne vaudra les mot qui vienne de votre coeur.

Je me levai alors d'un bond, et m'approchant de lui.

-Néanmoins, je saurais vous conter autant d'histoire et de légende pour vous divertir en échange d'un toit et de quoi manger. Je sais aussi jongler, pour le plaisir des yeux.

Je lui tendit alors la main afin qu'il la serre

-Marché conclut?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Vador
Seigneur Vador
Seigneur Vador
avatar

Messages : 676

Feuille de personnage
Race: Sith/Cyborg
Vie:
84/84  (84/84)
Niveau: 3

MessageSujet: Re: Le Troubadour (SOLO)   Lun 15 Fév - 19:21

    Le Saurien parlait bien, il savait réveiller en chaque personne la part d'amour-propre même profondément enfouie. Flatté le bucheron pauvre d'esprit devint fier de lui.

    *Si c'est de la bouche d'un troubadour que ça sort, ça doit être bien vrai, oui, oui, je peux le faire moi-même, mais que dire, après tout il doit bien connaître deux trois poèmes d'amour, il me les apprendra pour que je puisse les réciter. Oui, oui !!*

    Fier de son plan, l'homme ignare s'approcha de son hôte et lui glissa discrètement :

"Vous êtes très intelligent, vous avez raison mon bon p'tit monsieur, d'ma bouche, les mots seront plus touchant... Hélas, le bon Dieu m'a donné des bras et une femme, mais on ne peut pas tout avoir, et la tête bah... enfin c'est pô pour moi quoi... Alors si vous pouviez m'en apprendre un p'tit poème pour qu'je récite à ma bonne p'tite femme, je serait très heureux."

Le bon Lionel était fier de lui, cet homme de savoir qu'il accueillait lui apprendrait les secrets de l'amour, et il pourrait donner du plaisir à sa femme (qui d'ailleurs était aussi pauvre d'esprit que lui), il attendait impatient la réponse de son invité...

Neetud Maha'-._ __ ___ ___________


-> Le forum est pour l\'instant en travaux, tous les RPs sont arrêtés.
->Si vous avez des questions, n\'hésitez pas à me contacter.
Merci de votre compréhension
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tnm-rpg.forumactif.com
Thane
Ombre fatale
Ombre fatale
avatar

Messages : 83

Feuille de personnage
Race: Extraterrestre
Vie:
16/16  (16/16)
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Le Troubadour (SOLO)   Lun 15 Fév - 20:03

Je ne sut sur le moment que dire, mon esprit était concentré sur ce
qu'il venait de me demander, une autre esquive n'était plus possible,
je fouillait dans ma mémoire a la recherche d'un poème lu au temple
traitant du sentiment qu'est l'amour. Pour le faire patienter, juste le
temps de me rappeler en détails les lignes que j'avais lu, je lui
annonçait avec un léger sourire:

-Fort bien, mais laisser moi quelques instants que mon esprit se conditionne.

Je le sentais vibrer d'impatience. Je venais de découvrir enfuie dans ma mémoire un poème, mais la fin... Elle ne venait pas. Je dut chercher plus intensément en essayant que cela ne soit pas perceptible, puis enfin, je dit d'une petite voie chantante:

"Quelques jours avec toi
Mon esprit est hors de moi
Dès le premier regard,
J'ai ressenti un espoir


L'espoir d'une réalité
L'envol d'un passé


Quelques jours contre toi
La peur n'a plus son droit
Une attirance physique
Une alchimie mystique


Alchimie exceptionnelle
Relation fusionnelle


Quelques jours sous ton toit
En moi nait une foi
Celle d'un destin
Loin du chagrin


Chagrin passé
Câlin retrouvé


A toi mon amour
Qui me fait gravir chaque jour
Les collines de mes souvenirs.
Toi qui emploi le mot "avenir"


Cette bague, je te le promet
Signe de tes blessures passées
Sera doucement retirée
De ton doigt et à jamais."


Je l'enseignais non sans effort au bucheron, dont l'accent rendait presque comique les termes qui s'enchainaient. Il était maintenant près à aller voir sa douce.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Vador
Seigneur Vador
Seigneur Vador
avatar

Messages : 676

Feuille de personnage
Race: Sith/Cyborg
Vie:
84/84  (84/84)
Niveau: 3

MessageSujet: Re: Le Troubadour (SOLO)   Lun 15 Fév - 23:13

    "Quel beaux p'tit poème sympathique... Ahhh... Je vais aller voir ma p'tit compagne, elle va adorer, merci beaucoup brave, vous êtes un vrai poète, un bon comme on n'en voit pas dans la région..."

    Il réfléchit, puis réalisa la stupidité de ses paroles mais n'essaya pas de se rattraper et faussa compagnie à son hôte pour rejoindre sa femme en vitesse. On pouvait l'entendre réciter de façon hésitante et incohérente les mots qu'il avait apprit, c'était à se demander s'il en connaissait le sens... Un vrai rustre celui là, enfin quand il revint avec sa femme, elle avait l'air gênée en voyant le lézard vert, elle n'aimait pas trop ce genre de bestioles... Enfin, le repas ce fit dans le plus grand calme, quelques discussions de bucheron, accompagnées par les contes irréels du barde, ces histoires impressionnaient le jeune homme, qui disait sans cesse à sa femme, "tu vois, tu vois, les histoires d'amour se finissent toujours bien"...
Un bruit fort se fit dehors, mais impossible de le définir, car à peine avait-il retentit que la forêt l'avait engloutit...
L'Lionel prenant sa hache se jeta à la porte pour voir ce qui se passait...


Citation :
Dé du destin
1,2,3 : RAS, juste un arbre qui s'est écroulé à cause de la tempête
4, 5 : pas de chance, l'arbre en question s'est effondré sur la maison d'à côté, Lionel s'y lance pour aider les habitants.
6, 7, 8 : Le bruit se reproduit, ce sont les les cris d'une meute de loup affamée, Lionel claque la porte et vous prévient de la nouvelle en vous donnant une hache, pour défendre sa femme, lui il part avec les "hommes"
9, 10, 11 : C'est un petit garçon qui toquait violemment à la porte, son père ivre l'a chassé, ionel l'accueil
12, 13, 14 : Cette fois ci c'est le père qui se présente, il est agressif et dangereux, il renverse Lionel et se dirige vers vous.
15, 16, 17 : L'homme a pris la hache de Lionel
18, 19, 20 : En ouvrant la porte, un énorme tas de neige tombe sur Lionel...

Neetud Maha'-._ __ ___ ___________


-> Le forum est pour l\'instant en travaux, tous les RPs sont arrêtés.
->Si vous avez des questions, n\'hésitez pas à me contacter.
Merci de votre compréhension


Dernière édition par Rigikohus Hunt le Lun 15 Fév - 23:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tnm-rpg.forumactif.com
Hasard
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 132

MessageSujet: Re: Le Troubadour (SOLO)   Lun 15 Fév - 23:13

Le membre 'Rigikohus Hunt' a effectué l'action suivante : Lancer de dé

'Dé sur 20' : 2

Neetud Maha'-._ __ ___ ___________
le Hasard fait toujours bien les choses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thane
Ombre fatale
Ombre fatale
avatar

Messages : 83

Feuille de personnage
Race: Extraterrestre
Vie:
16/16  (16/16)
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Le Troubadour (SOLO)   Mar 16 Fév - 0:16

Je m'étais levé a l'entente de ce bruit, qui se révéla être un arbre arraché par la tempête j'avais fini par m'adosser contre je mur près de la cheminé et dans un sourire, je fini par dire:

-Après le plaisir des oreilles, place au plaisir des yeux que vous pourrais décrire a votre fils.

Je sortis des poches de mon manteau quelques foulards aux couleurs criardes. J'éteignis les bougies qui éclairaient majoritairement la pièce et de moi l'on ne vie plus que le reflet du feu sur mes écailles et les couleur trop criardes des foulard. Je les tenais, puis, silencieusement, je me mis a jongler, lentement d'abord puis plus rapidement. Les reflets que dégager mes écailles donner des air de nué de luciole autour de forme abstraite. Mes mains virevoltait et bientot de mes pied je marquer un rythme rapide et saccader sur le plancher. De la ou ils étaient, personne ne pouvais voir distinctement d'où venait le bruit. Puis dans des mouvement de bras successif en direction de la cheminé, je mis feu au foulard et je semblais maintenant jongler avec le feu. Le rythme que je produisait avec mes pied s'accélérait a mesure que mes bras en faisait de meme. Puis, lançant dans les air les foulard enflammés dans une courbe harmonieuse de mon bras droite je les ai rattrapés avant de les éteindre en les pressant rapidement entre mes mains dans un dernier claquement de mes pied, encore plus sec que les autre et plus sonore. Je fit ensuite une révérence silencieuse en lâchant de mes mains, les braise encore brillante du feu maintenant défunt.

J'entrepris de rallumer les bougies. et de ramasser les quelque cendres au sol afin de les jeté dans le feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Vador
Seigneur Vador
Seigneur Vador
avatar

Messages : 676

Feuille de personnage
Race: Sith/Cyborg
Vie:
84/84  (84/84)
Niveau: 3

MessageSujet: Re: Le Troubadour (SOLO)   Mar 16 Fév - 21:16

    La nuit tombait quand le jeune bucheron applaudit, l'inertie de ses mains donnait de grands gestes lents et moues, il applaudissait bêtement en souriant d'un air niait...
    Gênée, sa femme rougissait, et regardait son pauvre mari, pas bien grand. Il n'avait pas l'air musclé bien qu'il soit fort, on l'aurait plutôt dit frêle et léger, mais il était lourd et lent. Ses grosses mains de travailleur étaient dures et solides, mais aussi froides et brutales, que la hache qu'elles tenaient à longueur de journée. Ses yeux verts pâles étaient comme deux points de verdures en plein désert, son gros nez, semblait être une tache au milieu de son visage, vraiment, comme il le disait si bien "le bon Dieu lui avait donné des bras mais pas de tête".
    Elle regarda l'air triste son jeune époux, et lui fit signe qu'il était l'heure de se coucher. L'autre se leva et fit lui même signe à son invité, il lui présenta la chambre où il allait dormir, la futur chambre de l'enfant. Elle était petite mais mignonne.

Il laissa son hôte pour retourner au lit conjugal...

Neetud Maha'-._ __ ___ ___________


-> Le forum est pour l\'instant en travaux, tous les RPs sont arrêtés.
->Si vous avez des questions, n\'hésitez pas à me contacter.
Merci de votre compréhension
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tnm-rpg.forumactif.com
Thane
Ombre fatale
Ombre fatale
avatar

Messages : 83

Feuille de personnage
Race: Extraterrestre
Vie:
16/16  (16/16)
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Le Troubadour (SOLO)   Mar 16 Fév - 22:23

PREMIERE NUIT

La chambre enfantine que le couple m'avait prêté était peu adapté a un saurien, mais ca ne m'intéressais pas. Les bras dans le dos, droit devant la fenêtre, je m'imprégnais de chaque droit, chaque endroit que je pouvais voir, dans ma tête, mon plan prenait forme. Le bois, le vent, aucun cri, aucune voix, ne traverse ce mur invisible. La neige, elle étouffe tout, les sons se répercutes contre les arbre et ainsi peu de son rechape. En plus, les hommes s'éloigner pour faire leurs offices. Je regardé dehors sans expression particulière. Concentré, comme toujours.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Vador
Seigneur Vador
Seigneur Vador
avatar

Messages : 676

Feuille de personnage
Race: Sith/Cyborg
Vie:
84/84  (84/84)
Niveau: 3

MessageSujet: Re: Le Troubadour (SOLO)   Mer 17 Fév - 21:16

Lionel retourna au lit conjugal puis entreprit de discuter à propos de l'invité toujours de manière aussi candide avec son épouse. En effet, la composition du poème de Thane et ses éloquentes paroles mêlant sagesse et ambition durant leur repas faisait afficher sur le visage du bûcheron un sourire rempli de naïveté défiante, reflétant sa constante humeur d'homme satisfait par la vie et dénué d'inquiétude.

La neige tombait sur la maison en bois, et la végétation qui se trouvait autour était déjà couverte d'une fine épaisseur blanchâtre que l'on distinguait clairement dans le sombre paysage qu'imposait la nuit, parcourue de déferlantes de vent et percée par les lueurs étincelantes des astres. Les flocons tombaient en douceur, et présentaient avec le noir de la nuit un contraste agréable à contempler, avec pour seule compagnie une solitude silencieuse dans laquelle se plairait certaines personnes.

Le couple examina ce paysage pendant quelques secondes tout en échangeant quelques commentaires sans importance et en poursuivant leur conversation avant de se décider à se coucher, ne notant rien d'anormal et bientôt prêts à sombrer dans un profond sommeil. Finalement, la neige continua de tomber, Lionel ferma les yeux, et une fois endormi, il fut incapable de toujours se demander si elle s'abattait toujours sur le sol et les constructions. Les événements resteraient monotones, tout du moins jusqu'à son réveil, qui durerait bien plusieurs heures.

Neetud Maha'-._ __ ___ ___________


-> Le forum est pour l\'instant en travaux, tous les RPs sont arrêtés.
->Si vous avez des questions, n\'hésitez pas à me contacter.
Merci de votre compréhension
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tnm-rpg.forumactif.com
Thane
Ombre fatale
Ombre fatale
avatar

Messages : 83

Feuille de personnage
Race: Extraterrestre
Vie:
16/16  (16/16)
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Le Troubadour (SOLO)   Lun 22 Fév - 20:33

Je dormis peu, comme a mon habitude, je descendis dans le salon où le couple prenez un petit déjeuner. Je regardais alors par la fenêtre, la neige avait cessé. Me tournant vers le bucherons le lui dit alors:

- Aller vous dans la foret aujourd'hui? j'ai remarquer que l'on commencer a manquer de bois...

Tout en montrant un tas de buche qui désemplissait, je saisi une petite hache plus adapté a ma force.

- Un peu d'aide ne sera pas de refus non? je n'est pas de chose a faire... autant abattre quelque arbres....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golbez
Admin
Admin
avatar

Messages : 85

Feuille de personnage
Race:
Vie:
0/0  (0/0)
Niveau: 0

MessageSujet: Une matinée bien calme   Mer 24 Fév - 18:34

    Le couple, comme à son habitude, se réveilla bien tôt, et dès qu'ils ouvrirent les yeux, leur première pensée vint au voyageur à qui il avaient offert l'hospitalité. Ils se demandèrent tout d'abord s'il dormait encore, puis s'il attendait quelque part dans la maison, et enfin s'il n'était pas déjà parti. Lionel suggéra à sa femme d'aller préparer le petit-déjeuner, puis il vérifia dans la chambre de l'hôte. Encore allongé et inerte sur le lit, comme le vit le bûcheron qui ferma doucement la porte pour prendre soin de ne pas perturber le sommeil reposant auquel goûtait l'éloquent voyageur dont il espérait par ailleurs entendre de nouveau de belles paroles.

    Lionel descendit au salon rejoindre sa femme, qui commençait déjà à rassembler pain et lait sur la table. Ils se concertèrent autour de celle-ci et parlèrent de leur hôte, qui apparut un bon quart d'heure après, alors qu'ils avaient bientôt terminé.
    Le bûcheron, après les salutations habituelles, se leva de sa chaise pour arriver devant son invité.
    J'vous attendais et j'me disais justement l'truc avec ma 'tite femme. P'nez d'quoi manger et v'nez dans la forêt 'vec moi pour ramasser du bois. J'vais nous p'endre d'quoi couper l'bois pendant qu'vous mangez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thane
Ombre fatale
Ombre fatale
avatar

Messages : 83

Feuille de personnage
Race: Extraterrestre
Vie:
16/16  (16/16)
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Le Troubadour (SOLO)   Ven 26 Fév - 23:39

Je me mit a manger tandis que mon grossier bucheron me sortais une hache. je manger avec lenteur une sorte de soupe informe accompagné de quelque morceau de pain, immonde, tout en réfléchissant a ma journée futur. La foret, la neige, le bruit, les cris, la mort. Tout prenais forme dans ma tête, il ne restais plus qu'a appliquer. La neige avait tout recouvert, et l'étendu blanche semblais calme, trop calme. je me levais alors de table, puis, saluant la femme d'un signe de tête, je me redit devant Lionel, attendant mes instruction. Mes yeux noir s'emplirent de joie imperceptible a l'idée que mon plan réussissent. Bien que mon travail ne fut pas honorifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golbez
Admin
Admin
avatar

Messages : 85

Feuille de personnage
Race:
Vie:
0/0  (0/0)
Niveau: 0

MessageSujet: En chemin vers la forêt   Dim 28 Fév - 22:23

Lionel, sans la moindre méfiance, revint quelques minutes après dans la salle à manger en ouvrant la porte d'entrée. Comprenant que son hôte avait terminé, il lui fit signe de le suivre et sortit de la maison après avoir jovialement salué sa femme. Un traîneau attendait les deux hommes dehors. Celui-ci était équipé de cordes sur lesquelles tirer et on pouvait apercevoir sur celui-ci deux haches bien solides et aiguisées.
Aidez-moi à le tirer. J'spère p'r vous que c'pas déjà trop lourd, parce-que ce sera pire p'r le retour. La forêt est à q'ques minutes d'ici, et on tardera pas à arriver. Dites-moi, mon bon voyageur, qu'est-que v'faites dans la vie ? N'deux ensemble, on finira ben vite le boulot et on rentrera vite fait. J'dois vous r'mercier b'coup pour vot' aide.
Lionel se tut pour laisser la parole à son interlocuteur et avançait à ses côtés tout en s'amusant à observer les empruntes de pas qu'il laissait dans la neige encore immaculée à cette heure du matin. Quelques autres bûcherons solitaires de ce village déjeunaient encore, tandis que d'autres se trouvaient loin devant. Lionel les avait aperçus, mais n'y prêtait guère attention et évitait de les saluer afin de laisser la parole à son hôte. D'ici une bonne dizaine de minutes, les deux hommes seraient aptes à s'engager dans la forêt, et ils marquaient leur chemin sur la neige, avec leurs bottes et leur lourd traîneau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thane
Ombre fatale
Ombre fatale
avatar

Messages : 83

Feuille de personnage
Race: Extraterrestre
Vie:
16/16  (16/16)
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Le Troubadour (SOLO)   Dim 28 Fév - 23:00

Je me retenais de ne pas dire quelque chose qui me brulais les lèvres et fini par lui répondre d'un ton on ne peut plus banal que je voyager a travers le monde pour apporté la joie à ceux qui en on besoin, et qu'il le verrais bien assez tôt. Nous arrivions bientôt a la forêt. Je lui dit qu'il faudra s'enfoncer plus avant, le vent souffle vers le village, et il accident arrive vite. Je regardais autour de moi, imprégnant de chaque coin et recoin. les arbre au grand tronc qui nous entouraient nous cachaient au village qui maintenant n'était plus la. Nous nous attaquions donc a un arbre. Ce travaille n'était pas pour moi. La dure écorce de l'arbre éclater a chaque coup de hache. Bientôt, Lionel me dit de m'écarter, j'allai donc derrière afin qu'il finissent les quelque dernier coup avant que l'arbre ne tombe. Mais d'un coup de dague dans l'articulation du genou, il se rendit dans un râle. Je lui coupais alors le muscle du mollet et lui transperçais les poignets, puis, le tirant sous l'arbre, j'assenais le dernier coup de hache et l'arbre s'abattit sur sont corps maintenant sans vie. Avec la minutie d'un boucher, j'entrepris de creuser de grand sillon grossier de telle sorte que l'on eu cru qu'il eut dans sa mort nourris quelque loup. Lui coupant la tête puis, la dissimulant dans mon manteau, je couru jusqu'à sa maison. Sa femme cru d'abord que sont mari rentrerai a ma suite puis, posant sa tête sur la table je la poignardais alors a sont tour, au niveau du plexus brachial. Je lui, comme a son mari, pris sa tête. Tirant les rideau, je me mis a fouiller dans la maison jusqu'à trouver mon but: un grand sac servant a ranger diffèrent outil. Je mis les tête dedans. Je vis le feu brulais dans la cheminais et après avoir disposer une buche enflammer sur le tapis et avoir contrôler le début de l'incendie, je sortit de la maison tout en me renfonçant dans la forêt. pour y trouver une souche creuse ou je disposais alors je sac. Puis, allant a la taverne du village après avoir lavé mes armes dans la neige et les avoirs dissimulé, je crié au feu, et l'effervescence commença.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golbez
Admin
Admin
avatar

Messages : 85

Feuille de personnage
Race:
Vie:
0/0  (0/0)
Niveau: 0

MessageSujet: Doute et méfiance dans la taverne   Jeu 4 Mar - 23:41

Les clients de la taverne, encore peu nombreux à cette heure matinale et commençant à peine à s'enivrer, comprirent immédiatement l'urgence de la situation dès que l'étranger qu'ils n'avaient auparavant jamais vus débarqua pour crier au feu. Quelques-uns se levèrent et accoururent sans attendre plus tandis que d'autres se regardèrent avant de suivre les autres. L'inconnu pressa tous les villageois puis quitta la taverne une fois assuré que plus aucun client ne s'y trouvait. Seul le tavernier et son serveur refusèrent de sortir et de donner un coup de main, estimant que les personnes sur place suffiraient et que leur présence en ces lieux se révélait nécessaire.

Certains villageois se trouvaient déjà autour de la maison, et d'autres, alertés, en venaient de plus de plus, affolés par les ravages des flammes ardentes au milieu de la neige froide. Tous se connaissaient, mais parmi eux figurait cet inconnu qui ne passait pas inaperçu et qui aidait, mais qu'on ne prit pas la peine de questionner, étant donné la situation urgente. Heureusement pour le village, certains maîtrisaient la magie et se révélaient très utiles, tandis que les plus jeunes et moins compétents renversaient des seaux d'eau ou ramassaient la neige encore blanche au sol pour la jeter sur les flammes. Cependant, personne ne remarqua la présence de Lionel ou de sa femme, qu'ils connaissaient plutôt bien pour leur niaiserie hospitalière et aimable. Au final, le feu fut éteint, et quelques parties de la maison s'étaient effondrées sur le sol, bien que l'ensemble, avec ses deux étages, restait reconnaissable. Aucun signe d'être vivant ne fut reconnu dans cette demeure désormais sombre et lugubre, que des dizaines de villageois fixaient de l'extérieur. Un d'entre eux s'approcha de l'inconnu, et lui demande ce qu'il s'était produit, mais celui-ci proposa d'aller en discuter à la taverne. Le villageois, approuvant, invita tous les présents à les suivre en annonçant qu'il les éclairerait. La plupart alors, bien que confus, marchèrent derrière eux, laissant les autres s'inquiéter et rester immobiles devant le lieu de l'incendie.

Dans la taverne dont l'entrée se trouvait recouverte de pas dans la neige discutaillaient quelques clients venant d'arriver, commandant à boire ou songeant à Lionel, leur camarade bûcheron, et sa femme. La plupart fixaient l'inconnu avec une totale méfiance, comme s'ils l'accusaient sans preuve d'avoir causé l'incendie, ou du moins d'en être responsable. Fallait-il considérer cette hostilité comme naturelle, mauvaise, ou les deux ? Après tout, pour la première fois qu'ils voyaient cet homme, une catastrophe venait de se produire et leur instinct premier n'oublia pas de leur faire cette remarquer. Certains, se connaissant, se confièrent leur doute, leurs sentiments et leur opinion en petits groupes. Néanmoins, le villageois qui avait questionné en premier l'inconnu s'était assis avec lui au milieu de la taverne, à portée de voix et de vue de tous, et après les présentations, fixait avec un calme préparé et une assurance déterminée l'invité envers lequel il ne présenta aucune hostilité mais se montra prit plutôt un ton de voix accueillant et solennel.

Alors, mon cher monsieur, auriez-vous l'amabilité de nous conter à tous ce à quoi vous avez assisté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Troubadour (SOLO)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Troubadour (SOLO)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La conquête des Terres de Neetud Maha :: Les Terres de Neetud Maha :: La Grande Île :: Sünhudi-
Sauter vers: